top of page

A la rencontre d'une assistante dentaire spécialisée en endodontie

Aujourd’hui je vais à la rencontre d’Ingrid, assistante dentaire « spécialisée en endodontie ». Elle est l’une des seules sur la Corse actuellement, et je vous livre un portrait enrichissant qui nous présente le quotidien dans cette spécialité.

Ingrid est jeune diplômée et évolue actuellement dans un cabinet située au centre ville d’Ajaccio.

C’est par le plus grand hasard qu’elle arrive dans le dentaire, ancienne agent d’escale aéroportuaire pour une compagnie aérienne régionale, elle change de voie car les emplois étaient de plus en plus précaires depuis la crise économique et cette problématique s’est accentuée avec la crise sanitaire du COVID.

Ingrid envisage donc une reconversion professionnelle dans un secteur visant le contact avec le public : « J’aime travailler au contact des autres et me sentir vraiment utile » nous précise-t-elle.

C’est dans cette optique qu’elle tente sa chance dans le dentaire, un milieu qui lui est totalement inconnu mais qui l’attire fortement… « Le destin a fait que je me suis retrouvée à travailler avec un endodontiste sans connaitre le milieu dentaire ».

Elle intègre donc le cabinet du Dr Antoine FELIX, et commence son contrat de professionnalisation avec l’ESAD d’Ajaccio. « Je me suis tout de suite sentie à ma place dans l’équipe, et pourtant partir de 0 était très déstabilisant… Je savais que j’avais tout à apprendre, et mon objectif était d’être opérationnelle le plus rapidement possible, c’était un très beau challenge ! ».

Un apprentissage à double volet avec un tutorat en poste de travail qui a été brillamment mené par son praticien, qu’elle qualifie de passionné et investi, qui a su lui transmettre le goût du travail de précision. En effet, Ingrid nous confie qu’elle est vraiment épanouie dans son rôle d’assistante, le travail à 4 mains représentant 95% de son temps quotidien, ce qui est pleinement satisfaisant aux yeux de notre jeune diplômée.

Elle apprécie le contact et l’échange avec les patients mais aime encore plus être actrice lors des soins : « Participer au soin de A à Z en permettant au docteur d’être concentré sur son acte technique sous microscope, en intégrant une gestuelle de passation d’instrument précise, en étant dans l’anticipation constante, dans la communication par un simple regard, me fait penser à une chorégraphie que l’on exécute en duo » .

Mais pour pouvoir bien fonctionner Ingrid est consciente qu’il faut évoluer avec un plateau technique adapté et fonctionnel et que c’est un point extrêmement important qui facilite le quotidien des équipes dentaires. «  J’ai de la chance d’évoluer dans un cabinet ergonomique et bien pensé, ce qui facilite grandement mon travail à 4 mains. Par exemple j’ai la retransmission de la caméra du microscope qui est diffusée sur un écran en face de moi, ce qui me permet de pouvoir anticiper les  besoins  instantanément juste en levant les yeux et c’est plutôt confortable ! ».


La concentration, la réactivité et l’organisation sont les qualités obligatoires pour être une assistante dentaire en endodontie nous précise Ingrid. « Cette spécialité est complète et complexe, la plupart des rendez-vous sont longs (1h30 en moyenne) avec un plateau technique important et un protocole opératoire sous microscope qui demande de la minutie et de la précision. Certains actes sont des retraitements par voie chirurgicale, légèrement invasifs et également délicats à réaliser... Finalement chaque traitement ou retraitement canalaire est différent et c’est vraiment passionnant. Beaucoup pensent que l’endodontie peut lasser, être redondant, mais c’est loin d’être le cas ! En revanche ça demande d’être organisée, réactive et surtout rigoureuse et c’est pour moi un très beau chemin d’orientation pour débuter ce métier.»

Malgré une opérationnalité sur poste rapide, Ingrid se rend vite compte que la formation en école d’assistante dentaire est indispensable pour découvrir toutes les facettes et activités de son métier.

« Découvrir l’omnipratique et son fonctionnement totalement différent, faire un stage dans un cabinet d’implantologie exclusive, discuter avec des assistantes qui évoluent en orthodontie, rencontrer des personnes géniales et nouer des amitiés et finalement créer un réseaux d’assistantes dentaires sur la région a vraiment été bénéfique pour moi ».


J’ai demandé à Ingrid si elle aurait aimé commencer sa carrière plus classiquement par une activité d’omnipratique ou si elle avait envisagé une autre spécialité, voici ce qu’elle m’a répondu :

« Je me suis parfois posé la question de savoir si je pouvais ressentir l'envie de choisir une autre spécialité. J'ai pu assister d’autres praticiens, lors de mon stage,  en implantologie et en parodontologie c'était également très passionnant... mais je m'épanouis vraiment en endo et je me reconnais d'avantage dans ce que je fais. Je pense que cela ne s'explique pas vraiment. Après il est aussi très important pour s'épanouir dans son travail d'être bien entourée, d'avoir un bon environnement et une bonne ambiance, ce qui doit aussi influencer mon choix je ne vous le cache pas ! ».


Encore un grand merci à Ingrid pour ce beau témoignage et j’espère que nombreuses d’entre vous seront motivées pour envisager une carrière dans un cabinet d’endodontie, une spécialité qui est finalement la base de la dentisterie conservatrice et qui est pour moi passionnante à tout point de vue ! Balayons cette image poussiéreuse de l’endodontie rébarbative et ouvrons les portes à l’endodontie exclusive, cette activité minutieuse, rigoureuse et technique !



Lucie LEFEBVRE

FPL Formation

 

 

 

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page