top of page

A la rencontre d'une gestionnaire de tiers payant

Aujourd’hui je vais à la rencontre d’une nouvelle entrepreneuse du domaine dentaire.

Encore un exemple qui ouvre de nouvelles portes et de nouvelles perspectives d’évolution pour les secrétaires et assistantes dentaires.


Quoi de mieux que d’aspirer à une nouvelle vie pour 2023, en cette période magique de fête de fin d’année ?!

Lucile RICARD est une jeune entrepreneuse qui est actuellement gestionnaire de tiers payant pour son propre compte.


Elle a monté une société de gestion de tiers payant en 2020 avec son associé Nadia RESSAYRE, société qui propose actuellement diverses prestations autour du tiers payant, gestion et mission d’impayés, formation etc… « L’autonomie et le challenge sont les principales raisons qui m’ont poussé à être ma propre patronne »


Lucile commence en tant que secrétaire médicale dans un centre dentaire à Paris dans lequel elle exerce pendant 1 an. En 2007 elle est propulsée au poste de gestionnaire de tiers payant pour remplacer une collègue en congé maternité.


Le poste lui plait, et les évènements font que le temporaire se transforme en définitif. Elle décide donc de s’investir à 100% et se rend vite compte qu’il y a beaucoup d’éléments à assimiler. De nombreuses évolutions ces derniers années, comme par exemple le passage à la CCAM (classification commune des actes médicaux), a compliqué légèrement la donne. « Il y a beaucoup plus de règles à respecter, une augmentation des motifs de rejets ». Il faut respecter de nombreuses règles de facturation spécifiques liées aux FSE (feuilles de soins électroniques), aux BBD (bilan bucco dentaire), « un métier qui demande de la rigueur, une bonne organisation de travail et de la persévérance ».


Malheureusement, pas de formation spécifique dans cette profession. « C’est bien dommage étant donné que c’est un poste clé. Je me suis formée seule, et être secrétaire m’a beaucoup aidé dans cette prise de poste », précise Lucile.


Connaitre la facturation, le fonctionnement des différents organismes payeurs (sécurité sociale, mutuelles…), les cotations, lui ont permis de rapidement maitriser le fonctionnement du tiers payant.


Elle se forge donc sa propre expérience, développe de nombreuses connaissances. « J'appelais la sécu à chaque rejet pour avoir des infos, puis j'appelais l'éditeur de logiciel pour qu'ils m'aident à les traiter ».


Après quelques années elle monte un processus spécifique pour gérer le tiers payant du cabinet et obtient des résultats très rapidement. « Ce que je préfère c'est de constater les entrées d'argent après de grosses missions de relances. De constater que le travail fourni est récompensé ».


Force de travail, Lucile continue d’évoluer, d’apprendre, d’améliorer ses process. Elle devient directrice de clinique dentaire en 2010 et tient ce poste de direction tout en conservant la gestion du tiers payant. Après quatre années elle décide de se jeter dans le grand bain en montant sa propre entreprise de gestion de tiers payant.


Aujourd’hui elle dispense également des formations pour aider le personnel dentaire à acquérir les compétences et les connaissances pour gérer efficacement le tiers payant.


Encore une rencontre enrichissante avec une belle évolution de carrière !


Mettre à l’honneur Lucile cette semaine, ancienne secrétaire dentaire qui a osé la reconversion professionnelle pour devenir chef d’entreprise, est pour moi un vrai message d’espoir !


Un article pour vous montrer à vous, assistant(e)s dentaires, secrétaires dentaires, aides dentaires, que les perspectives d’évolution dans la profession sont multiples et que le travail, l’implication, la détermination est toujours récompensée !


Croyez en vous, osez, avancez, votre avenir ne dépend que de vous !


Lucie LEFEBVRE

Fondatrice FPL Formation


709 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page